English
 
Saveurs du Sénégal
Saveurs du Sénégal
Pour en savoir plus
 

 

Balade gourmande
Les marchés sont hauts en couleurs, les vêtements des vendeurs rivalisant avec l'éventail des fruits et des légumes.

L'arachide est la principale culture et dans le bassin arachidier, dans la morne plaine du nord les plants poussent par milliers, secs et petits. Partout où vous allez, l'arôme des arachides rôties vous poursuit. Dans les marchés, on vend des biscuits recouverts de beurre d'arachide et d'arachides grillées mais l'arachide se faufile dans toute la cuisine, dans le potage, l'entrée, relevée de piment, de girofle. Son huile remplace le beurre et parfume viandes et poissons.

Le poisson est l'élément de base de la diète quotidienne; le poulet, l'agneau ou le boeuf sont parfois au menu mais il n'y a pas de porc car 80% de la population est musulmane. Une bonne grillade de gnou ou de sanglier se retrouve sur les menus des restaurants et hôtels de l'île de Gorée comme de Tambacounda.

Dans la région de Casamance, au nord de Dakar, le poulet Yassa aux oignons et au citron embaument les marmites.

Dans le village de Soumbedioune, les pêcheurs apportent les poissons qui serviront au Thebouidienne, mijoté avec des patates douces et servi sur une montagne de riz blanc. Mais le village le plus coloré est sans contredit M'Bour. En fin d'après-midi, tous ceux qui ne sont pas parti pêcher, se rendent sur la plage, un seau à la main, pour choisir gratuitement le poisson du dîner. Sur la plage des centaines de mètres de branchages, attendent pour le fumage des poissons. Des milliers de maquereaux, sardines, bonites et daurades seront séchés sur feu de bois dans le rougeoiement du crépuscule et le reflet des boubous roses des femmes s'activant autour des feux.

Recevoir à la sénégalaise
Lorsque vous entrez dans la salle à manger, la coutume veut de se verser de l'eau sur les mains avant de les essuyer sur un linge de coton. Ensuite, chaque convive prend sa place à la table.

On peut recevoir comme dans un grand restaurant sénégalais avec une longue liste d'entrées, un potage riche et copieux, une entrée abondante - Yassa, Mafe, couscous - et un dessert.

Mais on peut aussi recevoir à la villageoise, en plein air, alors que l'on cuit les aliments sur des tournières, un petit hibachi local.

À la maison, on opte pour le ragoût - un Thiou au Poulet, un Mafe aux arachides, ou un Thebouidienne au poisson - chacun servi dans des assiettes creuses en terre cuite vernie et pouvant contenir une portion pour 3 ou 4 personnes. Chaque convive plonge alors les trois premiers doigts de sa main droite pour prendre le morceau de son choix. Le repas se termine tout simplement par un fruit suivi d'un café servi au salon.

La table
Généralement, la table est richement colorée: une nappe de couleur vive et des serviettes de couleur contrastante produisent l'effet escompté. Placez un centre de table composé de fleurs rouges et jaunes qui évoquent les couleurs dominantes des marchés. Ajoutez une sculpture africaine et prenez votre temps pour manger. C'est le temps d'échanger et de se reposer dans la fraîcheur du soir.

 
Recherche
Rechercher dans le site
Trouver
 
Recherche avancée >
Inscrivez-vous gratuitement et recevez notre infolettre offcielle
S'inscrire
 
Inscrivez vous à notre flux RSS:
Recevez des mises à jour automatiques dans votre lecteur de nouvelles.
 
S'inscrire