English
 
Saveurs de Thailande
Saveurs de Thailande
Pour en savoir plus
 

Balade gourmande en Thailande 

Comment décrire la cuisine thaï en peu de mots alors qu'elle est l'histoire même d'un peuple. Tantôt douce, tantôt pimentée, elle représente le mariage harmonieux d'influences séculaires et historiques venues de l'Inde (épices et curries) et de la Chine (sauce soya, cuisson des volailles et plats de pâte).

Cuisine populaire, direz-vous alors que vous évoquez les marchés flottants, ces longues barques glissant sur les klongs (canaux), remplis de fruits et de légumes. Ici, une marchande en train de servir un kuay tiao naam, (soupe si copieuse qu'on la sert systématiquement avec des baguettes) ; là des beignets de poissons que l'on vous tend sur une feuille de bananier. Dans les soïs (rues) grouillantes de Bangkok, les vendeurs ambulants sont légions de l'aube à la nuit car le Thaï mange à toute heure du jour. Chacun pousse un cri distinctif pour annoncer sa marchandise. Seul le marchand de glace n'a pas besoin de crier car il a équippé sa carriole de clochettes de verre. Le marchand de nouilles est le plus imposant. Il avance précédé du tok tok tok de sa batte de bois frappant sur un tube de bambou.

Mais la cuisine thaï, c'est d'abord la table des rois et empereurs du Siam, ceux qui ont poussé son raffinement au niveau de l'art, recherchant le juste équilibre entre l'acidulé, l'amer et le pimenté.

Pour décrire rapidement les ingrédients qui composent la cuisine thaï, on pourrait parler de riz et de lait de coco. Les herbes et épices sont omniprésentes : citronnelle, galanga, ail, gingembre, menthe, basilic et coriandre. L'usage des piments fut introduit dans la cuisine thaïe à la fin du 17e siècle par les missionnaires portugais qui en avaient apprécié toutes les nuances en Amérique du Sud. Encore là… équilibre : On ne servira pas deux plats épicés mais un doux et un fort.

A table, les Thaïlandais servent tous les plats en même temps pour que chacun puisse se servir à sa guise. Aucun plat n'est plus important que l'autre. L'accent est mis sur l'équilibre des parfums, des textures et des couleurs. Chaque invité effectue ses propres combinaisons de goûts. A vous de les découvrir !

Comme boissons, vous pourrez goûter la bière (singha, kloster) et le whisky local (mekong). Attention, ne buvez que de l'eau capsulée ou de l'eau "namkwat", c'est à dire en bouteille.

 
Recherche
Rechercher dans le site
Trouver
 
Recherche avancée >
Inscrivez-vous gratuitement et recevez notre infolettre offcielle
S'inscrire
 
Inscrivez vous à notre flux RSS:
Recevez des mises à jour automatiques dans votre lecteur de nouvelles.
 
S'inscrire