English
 
Cuisine de la Louisiane
Cuisine de la Louisiane
Pour en savoir plus
 

Saveurs des États-Unis

Balade gourmande en Louisiane

En traversant les bayous au Sud de la Louisiane, en humant les arômes au marché français de la Nouvelle-Orléans, en remontant le Mississippi, vous découvrirez la cuisine cajun et créole et la terre d'accueil de nombreux Acadiens de Nouvelle-Écosse qui ont fui le "grand dérangement" en 1755.

Cajun ou Créole?
Sur les bords du Mississipi en Louisiane la cuisine a des accents qu'on ne retrouve nulle part ailleurs aux Etats-Unis.

Cet héritage culturel remonte à la découverte de l'Amérique, un pot-au-feu de traditions venues des différents peuples qui y vécurent, et la connaissance des produits du terroir. Les coutumes traditionnelles telles que la boucherie, le cochon de lait, le bouillon d'écrevisse nous démontrent à quel point cette cuisine est unique. Un petit clin d'œil sur l'évolution de la praline, la culture du caféier cajun, la confection des beignets et des hushpuppies, la préparation des gumbos ... autant de facettes à découvrir.

En traversant les bayous au Sud de la Louisiane, en humant les arômes au marché français de la Nouvelle-Orléans, en remontant le Mississippi, vous découvrirez 300 ans d'histoire.

Une terre d'influence
Les Espagnols furent les premiers Blancs qui vinrent s'installer dans le sud de la Louisiane - La paëlla espagnole faite à base de riz dans lequel on ajoute des légumes, de la viande et des saucisses, servit de base pour créer le Jambalaya. Sur la côte, on remplace la viande par des moules, des palourdes, des crevettes, des écrevisses, etc.

 Les Allemands arrivèrent en Louisiane en 1690 et apportèrent avec eux le goût de la charcuterie, leur savoir-faire dans la confection des saucisses et autres produits de boucherie. Ils introduisirent le cochon, le poulet et la vache. Cet élevage permit un apport plus régulier en lait, en beurre et en œufs.

Les Italiens, reconnus pour leurs talents culinaires, reproduisent au Nouveau-Monde l'art de la pâtisserie et la confection des glaces.

Des Antilles et des marmites fumantes d'Haïti nous viennent quelques légumes exotiques dont les tomates et certains modes de cuisson comme le braisage qui a permis de développer les principes du gumbo.

Les Amérindiens - Choctaws, Chetimaches et Houmas - apprirent aux colons à cultiver et utiliser les produits locaux, à chasser. La cuisine s'est alors enrichie de maïs, de feuilles de sassafras pulvérisées pour en faire la poudre de filé, de feuilles de laurier, etc.

Quant aux Africains, ils apportèrent de leur continent le "gumbo" ou okra qui donna son nom à de nombreux plats traditionnels. ils apportèrent de leur continent le "gumbo" ou okra qui donna son nom à de nombreux plats traditionnels.

Les cultures cajun et créole sont distinctes et il en est de même de leur cuisine.

Les Cajuns sont gens de campagne et gens d'épices - Acadiens

Le terme "Cajun" est une corruption du mot "Acadien" comme "Injun" est une corruption du mot "Indien".

La cuisine Cajun est unique et reflète l'ingénuosité, la créativité, la facilité d'adaptation et la volonté de survivre d'un peuple. Les Acadiens étaient des Français vivant en Nouvelle-Écosse. En 1755, 10 000 Acadiens furent déportés pour avoir refusé de prêter allégeance à la couronne d'Angleterre. Henry Wadsworth Longfellow a immortalisé le "Grand Dérangement" dans un poème épique qui décrit, comme une plainte déchirante, l'incendie qui brûla le village de Grand Pré, les familles divisées et embarquées de force sur les 24 navires qui avaient jeté l'ancre dans la baie de Fundy. Certains furent débarqués dans quelques états américains, des centaines d'hommes vendus comme esclave en Géorgie mais ceux qui parvinrent au sud de la Louisiane y virent une terre d'accueil où il ferait bon s'établir et recommencer une nouvelle vie. Originaires de Bretagne, de Normandie, de Picardie et du Poitou, pêcheurs et fermiers, ayant appris à survivre en terre de Nouvelle-Écosse, ils s'adaptèrent et, armés de leurs marmites de fonte noire, ces Cajuns, comme on les surnommaient, apprirent à composer avec les ingrédients locaux avec la maîtrise d'une base culinaire bien française. On dit qu'ils cuisinèrent leur joie d'avoir trouvé une terre riche et amicale.

Cette cuisine se démarque par l'utilisation de viandes sauvages, de crustacés. Ils connaissent les réserves des sous-bois et les herbes aromatiques. Des Indiens, ils s'en firent des alliés pour connaître toutes les ressources que pouvaient offrir les bayous, les lacs, les rivières et les forêts. Ce sont généralement des plats uniques - Jambalaya, grillades, ragoûts, fricassées, soupes, gumbos, sauce piquantes, légumes farcis, etc.

Comme la plupart des Cajuns étaient des fermiers peu fortunés, aucune partie utilisable de l’animal n’était gaspillée. À titre d’exemple, les cracklins, un goûter populaire, sont des morceaux de peau de porc frits. Le boudin est constitué d’un hachis des parties du porc qui restent après les meilleures coupes de viande, mélangé à du riz cuit. Il prend habituellement la forme d’un saucisson, mais on peut également le former en boulettes et le frire. En côtoyant les Allemands, ils apprennent les rudiments de la charcuterie et remettent au menu l'andouille, la saucisse fumée, le chaudin, la chaurice. La cuisine cajun est une table dressée dans la nature sauvage, une adaptation créatrice aux saveurs incomparables.

Les Créoles sont gens de ville et gens de crème - Aristocrates et nobles Européens

Le terme "Créole" a, pour sa part, plusieurs significations. Durant la période coloniale, ce terme désignait les colons français ou espagnols et leurs descendants, surtout ceux qui maintinrent les us et coutumes de leur mère-patrie. Avec le temps, les Noirs de langue française du sud-ouest de la Louisiane tout comme les Noirs de langue française de la Nouvelle-Orléans se définirent comme Créoles, voulant exprimer, par ce mot, leur origine mixte. Les Blancs de descendance française sont aussi appelés Créoles. Pour amplifier la confusion, le parler créole est basé sur la langue française avec des termes et une grammaire tirés de certains dialectes africains et qu'on retrouve communément à Haïti, en Martinique, en Guadeloupe et en Louisiane. Par contre, lorsqu'on parle de cuisine créole, on désigne la cuisine française développée à la Nouvelle-Orléans. Avec les influences venues d'Afrique, d'Europe, l'ouverture commerciale avec les Antilles et le Mexique, une nouvelle cuisine est apparue.

Les Créoles aiment adoucir les plats avec des sauces. C'est une cuisine raffinée dont les racines sont aristocratiques, rapportées par les Français et les Espagnols qui vinrent s'établir ici. Dès 1690, les aristocrates européens, les fils cadets de nobles, vinrent s'établir sur les bords du Mississippi avec leurs chefs, leurs traditions, replantant en sol américain les grandes cuisines d'Europe. Les arômes sont délicats, les combinaisons subtiles: huître Rockefeller, Gumbo d'écrevisses, sauce remoulade, etc.. C'est une cuisine du marché et les plats sont servis distinctement suivant un ordre défini.

Bon appétit du Sud de la Louisiane

Les fêtes

Il existe plus de 400 fêtes, festivals et événements chaque année en Louisiane, depuis le festival du Jambalaya à Gonzales, celui du Boudin à Broussard, en passant par la fête de la canne à sucre à New Iberia, celle de la fraise à Ponchatoula ou du maïs à Bunkie. Tous célèbrent l'abondance des récoltes et les spécialités locales.

Durant la période de Noël, la soupe aux huîtres et aux artichauts est devenue une tradition, plus ancienne que le Festival des Lumières qui éclaire Natchitoches mais tous deux laissent un souvenir incomparable.

En complément, voir aussi
 
..........

Avec la collaboration spéciale de Charlotte Stead qui enseigne au Cookin'Cajun Cooking School en Louisiane, sur les bords du Mississipi au Riverwalk Festive Market Place

Recherche
Rechercher dans le site
Trouver
 
Recherche avancée >
Inscrivez-vous gratuitement et recevez notre infolettre offcielle
S'inscrire
 
Inscrivez vous à notre flux RSS:
Recevez des mises à jour automatiques dans votre lecteur de nouvelles.
 
S'inscrire